Chiche, essayez de la fumer pour voir ?

Chiche, essayez de la fumer pour voir ?

Hodler, Monet et Munch ont à peine eu le temps de nous présenter leur peinture de l’impossible au musée Marmottan-Monet (voir notre dernier article), qu’un de leur confrère prend le problème à revers ! Il rend la peinture impossible. Impossible, comme un enfant turbulent qui brandi ses « na ! » déterminés contre la pensée commune. Eh non, ceci n‘est pas une pipe. Chiche, essayez de la fumer pour voir ? Ne vous laissez pas prendre à la trompeuse apparence sur le tableau noir du maître de classe, nous dirait l’enfant terrible René… Magritte.

Magritte n’en propose pas moins de faire sa fête à la trahison des images à travers une méthode logique, rationnelle, implacable. De l’art à la philosophie, il n’y a qu’un pas. Magritte ose le franchir. Pour la première fois un musée nous présente l’œuvre sous cet angle.

Un angle inédit, une approche originale qui sied bien au maître, à en croire la nuée qui visite le Centre Pompidou de jour, comme de nuit ! Tous près de la boutique Paris Bike Tour, la nouvelle exposition de Beaubourg « Magritte – La Trahison des Images » n’avait pas un mois qu’une deuxième nocturne s’ouvrait pour permettre à tous d’admirer et d’appréhender les œuvres de Magritte sans souffrir du bain de foule. On parle même de l’ « Événement Magritte ». Nous voyons la queue qui défile tous les jours dès 11h (sauf le mardi), elle s’atténue vers 20h00.

 

N’hésitez donc pas à suivre le mouvement, au mieux les lundis et jeudis soirs jusqu’à 23h pour découvrir cette exposition temporaire remarquable en toute quiétude ! Plus qu’un simple événement ponctuel, vous y retrouverez les œuvres emblématiques mais aussi peu connues de Magritte à travers sa vision qui semble, elle, intemporelle.

Informations pratiques:

Lien officiel : Magritte – La Trahison des images

Centre Pompidou, galerie 2, niveau 6

Du 21 septembre 2016 au 23 janvier 2017

Tous les jours, sauf le mardi, 11h00-21h00. Nocturnes jusqu’à 23h00 les lundis et jeudis.

Métro Rambuteau, Hôtel de Ville, Châtelet ou… vélo ! Zone de circulation douce, accès facile pour nos amis cyclistes.

Related Posts

Leave a Comment